illustration.jpg

Le traumatique

 

AEPEA
Formation Le traumatique
27/30 mai 2021

 

Comment revisiter le « traumatique » dans nos cliniques actuelles en rassemblant les nouvelles connaissances que nous avons à ce sujet et en tenant compte de ce que la psychanalyse contemporaine permet d’interroger en termes de fonctionnements psychiques et de ressentis du sujet soumis au traumatique.

Le traumatique, selon Bokanowski (2002), représente à la fois l’irruption subite d’angoisse dans l’appareil psychique et la mise en place d’un type de fonctionnement particulier dont les effets se font ressentir par le sujet.

La spécificité de l'approche psychanalytique consiste dès lors dans l'approche de la dimension subjective et intrapsychique, aussi bien lorsque l'événement extérieur suscite les débordements d'angoisse et d´excitation, que dans les circonstances où les irruptions internes ne trouvent pas d'appui dans l'environnement pour les contenir et leur assurer un destin constructif.

Ce modèle de compréhension, entre autres, peut être un modèle qui permet de réfléchir à l’adaptation des différentes approches thérapeutiques aux besoins essentiels de contenance et de mise en sens pour des individus effractés par le ou les traumatismes et submergés par l’angoisse.

Le monde contemporain, la situation géopolitique mondiale, la clinique des premiers liens parents-bébé, les progrès de la médecine, et bien d’autres évolutions actuelles nous amènent à rencontrer de nombreux enfants, adolescents et familles soumis aux traumatismes de l’immigration, de la violence, de la maladie, de l’abandon, de la séparation.

Comment notre position d’écoute psychothérapeutique peut-elle permettre d’ouvrir ce champ clinique infiniment délicat. Comment garder une ouverture plurifactorielle et pluridisciplinaire pour écouter le traumatique ? Comment en tant que psychothérapeute travailler dans ce champ clinique sans être nous-même pris dans des processus de déliaison de la pensée ? Comment adapter notre dispositif aux di­fférents âges de l’enfant ?

En partant de notre pratique la clinique, de ses représentations par des médias variés, de notre pratique et de nos conceptions théoriques du traumatique, nous nous proposons d’approfondir ces questions sensibles qui constituent une voie pour penser certains aspects essentiels de la réalité psychique et de la relation thérapeutique, comme par exemple l'après-coup.